Association naturaliste du Sud-Corrèze " le Jardin sauvage "

Sortie du mercredi 11 juillet  2018 en Haute-Corrèze
   www.jardinsauvage.fr 
 créé en 2008

La sortie s'est effectuée durant toute la journée par un très beau temps, après plusieurs rendez-vous pour pouvoir covoiturer
depuis la Basse Corrèze, nous nous retrouvons à Tarnac, commune d'altitude aux confins des trois départements limousins.

Le matin nous parcourons, entre Tarnac et Saint-Merd les oussines, la plaine de la Madier
dont l'altitude dépasse légèrement les 800 m, des zones plus ou moins humides s'y succèdent.

Une autre particurlarité de cette plaine est qu'elle alimente les deux des grands bassins versants français,
des ruisselets partent vers le sud en alimentant la Vézère puis la Dordogne et la Garonne,
ceux du nord  rejoignent la Vienne puis la Loire : nous sommes donc bien dans ce qu'on appelle
le château d'eau de la France, ce plateau de Millevaches, pays des mille sources.

Pourtant  malgré un début d'année pluvieux, la zone humide apparaît assez sèche,
est-ce le résultat des sécherresses cumulées ces dernières années ?

C'est un haut lieu pour quelques espèces d'Odonates rares en Limousin,
Bernard Duprez qui suit particulièrement cet ordre d'insectes
nous accompagne et nous éclaire sur les libellules rencontrées.

La plaine de la Madier parcourue par quelques ruisselets, laisse entrevoir quelques zones plus dénudées,
 favorables aux droséras et au moins une mare.

L'après-midi est consacrée à l'étang de Chabannes situé à quelques encablures de là,
mais toujours sur la vaste commune de Tarnac qui est limitrophe avec la Haute Vienne et la Creuse.
Cet étang accueille des radeaux de végétation parmi les plus grands de notre ex-Région.

Ce lieu est particulièrement agréable et la nature y semble dans une harmonie réjouissante à comtempler.

Voici par la suite un peu de la flore intéressante rencontrée au cours de cette journée :



Potentille des marais ou Comaret  (Comarum palustre Linné [Syn. Potentilla palustris (Linné) Scopoli]  Rosaceae)



Œillet des bois  (Dianthus seguieri subsp. pseudocollinus (P. Fournier) Jauzein [Syn. Dianthus sylvaticus Hoppe]
[Syn. Dianthus seguieri subsp. glaber auct.]  Caryophyllaceae)



Rossolis à feuilles rondes  (Drosera rotundifolia Linné  Droseraceae)

C'est la droséra la plus commune dans nos régions, ses feuilles gluantes absorbent de petits insectes.


Rossolis intermédiaire  (Drosera intermedia Hayne  Droseraceae)

Cette droséra aux feuiles plus allongées se rencontre plus rarement dans notre région.



Trèfle d'eau  (Menyantes trifoliata) 

  Il y a peu de chance de rencontrer cette plante spécifique des marais acides en Sud-Corrèze.



Narthécie des marais  (Narthecium ossifragum)

Narthécie des marais ou ossifrage  (Narthecium ossifragum (Linné) Hudson  Nartheciaceae)




Rhynchospore blanc ou Pivon (Rhynchospora alba) fait partie des Cypéracées (qui englobe le genre prolifique des Carex).
C'est une plante pionnière des espaces humides dénudés des tourbières acides.



Utricularia_australis_Utriculaire-meridionale
Utriculaire méridionale (Utricularia australis)
 cette espèce semble remplacer les observations précédentes faites en Limousin et qui concernaient  Utricularia vulgaris qui est donc bien plus rare



Vaccinium_oxycoccos_Canneberge
Canneberge  (Vaccinium oxycoccos  Ericaceae) 
Cette autre "myrtille des marais" considérée comme une relique glaciaire, se limite en présence dans notre ex-Région à la Montagne Limousine où elle est assez commune.
Assez rare ailleurs en France, elle bénéficie ainsi d'une protection nationale étant inscrite au livre rouge de la flore menacée de France (tome 2 ; espèce à surveiller)


Veronica_scutellata_Veronique-a-ecussons
Véronique à écussons  (Veronica scutellata)
Cette Véronique est absente du Sud-Corrèze, elle est inégalement répartie ailleurs en Limousin.


Euphrasia_micrantha
Euphraise à petites fleurs  (Euphrasia micrantha)
Sur le chemin de l'étang de Chabannes, cette espèce peut passer inaperçue,
cet endroit est la seule référence de la présence départementale de celle-ci.

Serratula_tinctoria_Serratule
Serratule  (Serratula tinctoria)







Ce compte-rendu peut évoluer avec la réception de quelques autres photos de participants.

Page actualisée le 120 juillet 2018 - DG et plus






------ Création : Dominique Gaudefroy ------- Avec logiciel libre : KOMPOSER ------